Il a, à peine eu le temps de souffler. Quelques jours après avoir passé la main à Togocom, qu’il dirigeait, Affoh Atcha-Dédji entre au gouvernement Klassou II.

L’ingénieur en télécommunication devient ministre des enseignements primaire et secondaire, suite à une nomination par le chef de l’Etat Faure Gnassingbé. Le décret de nomination a été lu à la TVT (chaine de télévision nationale).

M. Atcha-Dedji prend les commandes d’un département qui n’a pas de ministre depuis janvier 2019 ; et qui était rattaché à la primature. Il est nommé alors que les enseignants donnent de la voix depuis quelques semaines, au sujet du respect du Protocole d’accord assurant la sérénité actuelle dans le secteur de l’éducation.

Le débat en cours porte sur l’indexation ou non de la somme de 2 milliards de Francs CFA décaissée par le gouvernement cette année, et qui a été plutôt partagée selon des critères spécifiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici