En vue de garantir un processus électoral consensuel et inclusif pour la présidentielle de 2020, le chef de l’Etat togolais s’est entretenu avec les Présidents d’institutions. A l’issue des échanges, des décisions ont été prises dont le renouvellement de la Cour Constitutionnelle conformément aux réformes constitutionnelles, en attendant la mise en place du Sénat.

Les autorités citent par ailleurs, la révision du fichier électoral, dont la consolidation technique sera effectuée avec l’appui technique de la CEDEAO. Un comité de suivi du processus électoral est également en place. Le gouvernement togolais s’engage à poursuivre son appui à la CENI, et à toutes les autres institutions intervenant dans l’organisation et la conduite du processus électoral.

L’actuelle cour constitutionnelle est présidée par Aboudou Assouma. Elle est composée de neuf membres. Six personnalités désignées par l’Assemblée nationale et trois par le président de la République.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici