2020, c’est dans un peu moins de deux (2) semaines et c’est une année électorale au Togo. Il n’y aura pas que la présidentielle du 22 février, mais il y a aussi élection à la fédération togolaise de football. C’est à cette dernière que nous consacrons cette revue de presse hebdomadaire.

« Les jeux sont ouverts » lance La Nouvelle Tribune… Dans la perspective du congrès ordinaire du 25 janvier 2020 qui permettra à la fédération togolaise de football de renouveler son bureau exécutif, la date limite de dépôt des candidatures est fixée au jeudi 26 décembre 2019 (annonce le journal, qui s’interroge) : Colonel Akpovy : Candidat à sa propre succession ? L’absence de sa candidature au congrès électif du 25 janvier serait une surprise. En effet, le président de la FTF sera, sauf cataclysme, candidat à sa propre succession. Lui qui a clairement affiché ses ambitions en septembre dernier à l’issue d’une réunion : « Oui je veux continuer et finir ce que nous avons commencé », avait-il déclaré.

Sans l’ombre d’un doute « Hervé Piza ‘est’ candidat » L’alternative l’a affirmé en couverture de sa dernière parution… L’ancien président de la ligue de football de Kara conduira la liste « Notre football » à l’assemblée générale ordinaire élective de la FTF. L’intéressé l’a annoncé en déclinant les grandes lignes de son programme, tout en taclant le bilan de l’équipe dirigeante sortante (note l’Alternative qui le cite plus loin) « Je ressens au plus profond de moi le devoir et l’immense responsabilité de redonner la joie au public sportif, amoureux du cuir rond car le togolais aime le football »

C’est cette liste « Notre Football » portée par Hervé Piza qui ouvre les candidatures. Vision d’Afrique l’indique à sa une du mardi 17 décembre… L’hebdomadaire d’information publie l’intégralité du message qui annonce cette candidature.

Le Canard Indépendant note un premier succès de l’équipe « Nouvel Elan »… A un peu plus d’un mois de l’échéance (écrit le journal), il prévaut un climat de sérénité qui tranche avec les turbulences qui ont toujours secoué le milieu avant la prise de fonction de l’équipe dirigée par le Colonel Guy Akpovy.

Le Mérite sportif sur l’élection à la FTF titre « Entre hésitations et calculs des probables candidats »… il se susurre que l’adversaire que redoute Guy Kossi Gbézondé Akpovy, serait celui qui pourrait provenir de son propre camp, autrement dit du bureau qu’il préside… (Plus loin le journal ajoute) La candidature de Wona Germain, candidat malheureux au congrès électif de 2016, n’est pas à exclure, murmurent certains. Il s’agit d’un candidat à prendre au sérieux au cas où, il se pointerait pour cette élection.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici