Ils ne seront pas dix (10) mais neuf (9) candidats en course pour l’élection dont le premier tour est fixé au samedi 22 février prochain. La Commission électorale nationale indépendante (CENI) l’a annoncé ce mardi. Après cette étape, il revient maintenant à la cour constitutionnelle de confirmer ou non ces candidatures.

Les noms et partis ou mouvements politiques qui pourraient figurer sur le bulletin de vote du scrutin présidentiel de cette année sont :

  • Faure Essozimna Gnassingbé de l’Union pour la République (UNIR) le parti au pouvoir
  • Jean-Pierre Fabre (ex chef de fil de l’opposition) de l’Alliance nationale pour le changement (ANC)
  • Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD), le candidat des organisations membres de la dynamique Monseigneur Philippe Fanoko Kpodzro
  • Me Mohamed Tchassona Traoré du Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD)
  • Innocent Kagbara du Parti démocratique panafricain (PDP)
  • Dr Georges William Kuessan du parti Santé du Peuple
  • Dr Aubin Thon de Nouvelle Vision (NoVi)
  • Professeurs Wolou Komi du Pacte socialiste pour le renouveau (PSR)
  • Aimé Gogué de l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI).

En attendant la confirmation des candidatures par la cour constitutionnelle, La CENI ouvre ses portes le samedi 18 janvier 2020, pour se faire connaitre du public. Cette Journée Portes Ouvertes va permettre aux togolais de mieux connaître l’institution en charge des différentes élections dans le pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici