L’année 2020 s’annonce mal pour certains habitants de Lomé. Les épargnants de l’institution financière ‘’Lumen’’ sont inconsolables. Ils vivent actuellement une situation totalement scandaleuse. Eh bien, les responsables de l’institution de microfinance sise au cœur de Lomé, plus précisément au quartier Gbadago auraient disparu avec leurs épargnes.

Parmi ces microfinances qui pullulent aujourd’hui au Togo, peu sont fiables et accréditées par l’Etat. Il n’est donc pas étonnant de voir la plupart d’entre elles fermer leurs portes et s’enfuir secrètement avec les sous des pauvres citoyens. C’est bien à l’un de ces scénarios que les responsables de la microfinance Lumen tentent de jouer avec les adhérents.

A Gbadago, c’est une scène inhabituelle que les riverains vivent ce 14 janvier. Une foule de personnes s’est rassemblée devant l’agence. Que se passent-ils ? Elles y sont pour exprimer leur colère vis-à-vis du sale tour que les responsables de la microfinance leur ont joué.

Selon les informations relayées par Newlandinfo, les chargés de l’institution en question se seraient enfuis avec toute l’économie ou mieux l’épargne des clients. Une triste nouvelle qui rend inconsolable les victimes composées majoritairement de femmes. Pour l’heure, nul ne sait où se trouvent les administrateurs de la microfinance.

L’Etat, de son côté, ne cessent d’œuvrer pour l’assainissement du secteur des finances. C’est dans cette lancée que 7 microfinances ont été récemment fermées pour non-conformité aux règles en vigueur dans le pays. Les populations doivent être vigilantes afin de ne pas tomber dans le piège de ces fraudeurs installés dans tous les coins du pays.

Elisée Rassan 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici