Ils y ont cru jusqu’à ce jour, vendredi 17 janvier 2020. Finalement le rêve des jeunes candidats Innocent Kagbara et Aubin Thon est brisé.

La Cour constitutionnelle vient de publier la liste définitive des candidatures retenues pour la présidentielle de février prochain. L’institution présidée par Aboudou Assouma invalide les dossiers de Innocent Kagbara président du Parti démocratique panafricain (PDP), pour des soucis avec son certificat de résidence ; et de Docteur Aubin Kodjovi Thon de Nouvelle Vision (NoVi), pour insuffisance du nombre de signatures d’électeurs.

La prochaine présidentielle se jouera finalement entre sept (7) candidats à savoir :

Faure Essozimna Gnassingbé de l’Union pour la République (UNIR),

Gabriel Messan Agbéyomé Kodjo du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD)

Jean-Pierre Fabre de l’Alliance nationale pour le changement (ANC),

Pr Tchabouré Gogué de l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI),

Mohamed Tchassona Traoré du Mouvement citoyen pour la démocratie et le développement (MCD)

Pr Komi Wolou du Pacte socialiste pour le renouveau (PSR),

Georges William Kuessan de Santé du peuple.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici