C’est une revue santé avec notamment l’épidémie de coronavirus qui a atteint ce mercredi 6000 cas de contaminations. La revue de presse hebdomadaire est signée Andréa Magnim

La version audio de la revue de presse

La santé mondiale est en berne avec la propagation du coronavirus et Liberté pointe : « L’Indifférence des autorités togolaises suscite des interrogations »… La Chine est frappée depuis quelques jours par une épidémie de coronavirus qui fait des ravages. Le bilan s’alourdit au jour le jour. Malgré les efforts des autorités chinoises pour endiguer le mal, le virus ne fait que se propager (note le quotidien)… Après les USA, les premières contaminations sont enregistrées en Europe, notamment en France…

Peu à peu, cette situation devient un drame planétaire et se propage à vitesse V… (Liberté signale), certains pays sont en train de prendre des mesures pour éviter le pire pour leurs citoyens. Les togolais sont réguliers en Chine notamment pour les affaires… Mais au Togo, c’est l’indifférence totale qui domine. Personne ne semble se préoccuper de cette épidémie (regrette le journal, qui s’interroge plus loin)… Que doit-on comprendre par-là ?

« Panique planétaire » alerte Le Bâtisseur… Contrôle renforcés à Wuhan, cette ville du centre de la Chine, où est apparu le Coronavirus, cette nouvelle et mystérieuse épidémie de « pneumonie » apparue il y a un mois… La transmission interhumaine du « 2019-nCov » le nom de code de ce coronavirus serait partie d’au moins un cas confirmé à Wuhan, mais aussi dans deux foyers de la province méridionale de Guangdong.

A la une du numéro du 24 janvier de l’Alternative : « Alerte générale sur le coronavirus/ Que font les autorités togolaises ? »… La Chine est devenue la principale destination des commerçants et des hommes d’affaires togolais… A ce stade… Selon plusieurs professionnels de la santé, un cordon médical devrait être immédiatement installé à l’aéroport international de Lomé et même au-delà. (Le bi-hebdo ajoute), on devrait procéder à la suspension provisoire des vols en provenance et en direction de ce pays.

Autres sujets santé relayés par la presse cette semaine, fraternité fait un constat : « Plusieurs hôpitaux publics sont sans radiographie fonctionnelle »… Au Togo, le système de santé souffre de plusieurs maux dont le manque de matériel adéquats pour un meilleur traitement des malades (note le journal). Le pays est particulièrement sous équipé en imagerie médicale. En dehors de Lomé les appareils sont rares et le plus souvent hors service. Ce qui entraîne des conséquences dramatiques.

A en croire une source médicale contacté par Fraternité, le Togo ne dispose aujourd’hui d’aucun scanner en bon état dans les hôpitaux publics…

L’érosion lente du manque de matériel atteint aujourd’hui un point critique (déplore la publication). Avec les appareils en mauvais état, les radiologues ont du mal à interpréter correctement les résultats. Parfois, pour faire les scanners les patients sont redirigés vers les hôpitaux privés, là où ils coûtent plus chers… Les citoyens en quête d’imagerie médicale, qui ont les moyens, sont obligés de se rabattre sur les pays limitrophes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici