L’agriculture togolaise peut compter sur le fonds Khalifa. Deux accords de financements ont été signés en faveur du Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risques (MIFA). Présidée par le chef de l’Etat Faure Gnassingbé, la cérémonie de signature a eu lieu à Tchamba, dans la région centrale, le 3 février 2020.

Ce partenariat qui permettra de faciliter l’accès au financement des PME/PMI est subdivisé en 2 accords de financement. Pour le premier il s’agit d’un mémorandum d’entente de mise à disposition et de gestion d’un fonds de 10 milliards de francs CFA. Il a été signé entre le MIFA SA et l’African Garantee Fund. La seconde signature porte sur un accord de financement de 2 milliards de francs CFA.

Les retombés des accords signés

L’objectif de ces accords est de renforcer les partenariats gagnant-gagnant entre le MIFA SA et les institutions financières. Le fonds permettra de moderniser l’agriculture. Avec cet accord, la société African Lease Togo S.A. s’engage aux côtés du MIFA SA pour financer 100 tracteurs.

Pour le développement des entreprises, le fonds Khalifa accorde un financement de 7,5 milliards de francs CFA. Les fonds sont destinés à soutenir le MIFA dans son effort d’accompagnement du secteur agricole en fournissant un financement compétitif à environ 4000 micros, petites et moyennes entreprises.

Ce fut une occasion pour le président de la République d’encourager les jeunes à entreprendre. « J’invite nos jeunes gens à se lever et à entreprendre. Les financements sont disponibles, les besoins sont là… » a-t-il déclaré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici