Un souvenir en politique et un renouvellement de confiance en sport constituent les sujets abordés dans la revue de presse de cette semaine. Andréa Magnim

La version audio de la revue de presse

« 15 ans après le décès du Général Gnassingbé Eyadema, le Togo va bien » observe Le Républicain-infos… Le général Eyadéma nous a quitté en février 2005, laissant tout le peuple togolais dans une grande tristesse et désolation (soupire le journal). Une mort qui a touché et marqué plusieurs togolais.

15 ans après le décès du Général, notre pays va bien. Nous avons hérité d’un Togo prospère où la paix et la sécurité règnent (note donc le bimensuel togolais d’information).

Vision d’Afrique titre : « Quinze ans après, l’homme toujours présent dans les esprits des togolais »… L’homme méchant passe inaperçu tandis que ceux qui ont marqué leur passage sur cette terre par des actes inoubliables demeurent même après la mort (pointe l’hebdomadaire qui se souvient)… Nous étions le 5 février 2005, un samedi où un calme s’est abattu sur la capitale togolaise. Comme il est de la logique en Afrique de ne pas annoncer la mort d’un chef dans la précipitation, des rumeurs ont circulé. Mais personne n’y croyais (relève Vision d’Afrique qui poursuit)… Le soir de ce 5 février, un grand vent a soufflé sur l’ensemble du territoire togolais ; Puis Africa N°1 annonça la nouvelle : Le général n’est plus !

Autre sujet de la semaine écoulée : « Claude Le Roy reconduit à la tête de l’équipe nationale »… Echos du Pays note ; ce qui semblait être une rumeur est devenu clameur depuis quelques jours. Claude Le Roy a vu son contrat renouvelé à la tête de la sélection nationale du Togo. Il a pour nouvelle mission la qualification des éperviers pour la CAN Cameroun 2021 et le Mondial Qatar 2022… Tout compte fait (observe le journal), le public sportif togolais accueille mal cette information, et malheureusement il est devant le fait accompli, et ne peut que garder son calme et observer ce qui va se passer.

A la une du journal Le Changement : « Le contrat de Claude Le Roy est renouvelé »… Le technicien Français a vu son contrat se prolongé avec des conditions sans équivoque…La fédération Togolaise de Football décide de faire table rase du passé et de se concentrer sur les objectifs à atteindre.

Et L’Humanité s’exclame : « Claude Le Roy reste malgré tout »… En fin de contrat dont les termes n’ont jamais été révélés, le sélectionneur des Éperviers du Togo, a vu son bail renouvelé par les autorités compétentes. Malgré le souhait de la majorité du public sportif de voir le sorcier blanc s’éloigner du Togo, avec sa sorcellerie improductive, Claude Le Roy reste bel et bien à la tête de l’équipe nationale, pour quelques années encore.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici