La section togolaise du mouvement One Billion Rising (OBR), consciente de l’ampleur des violences faites à l’endroit des femmes, décide de faire bouger les lignes. Pour amener les uns et les autres à prendre conscience des dangers de ce phénomène, les responsables de l’organisation ont réalisé un film documentaire baptisé, « Silence brisé ».

Le film a reçu des témoignages de plusieurs victimes qui ont effectivement brisé le silence et raconté le drame vécu. Pour Reyhanath TOURE MAMADOU, représentante du mouvement OBR Togo  il faut « amener les jeunes filles et femmes à discuter des sujets sans tabous, notamment sur les violences qu’elles subissent ». Elle ajoute : « La meilleure façon de recommencer par vivre c’est de parler et de savoir que vous n’êtes pas seule ».

La projection de ce film a eu lieu ce vendredi 07 Février 2020 à Lomé, en présence des responsables d’organisations de la société civile qui ont fait des apports et proposer des activités à mener ensemble, pour lutter effectivement contre ce mal.

Cet évènement marque également le lancement officiel des activités de OBR-Togo. Présente depuis 2017 dans notre pays, OBR fait de la sensibilisation sur la question des violences faites à l’endroit des femmes en général, et leur assure un accompagnent sur le plan Psychologique et sanitaire. 

One billion Rising Togo fait de 2019-2020 une période de sensibilisation accrue sur la prévention des violences sexuelles. A ce propos, un concours est lancé à l’endroit des élèves du primaire (CM1 et CM2), et ceux de la classe de 6ème,  sur la présentation des sketchs et de poésie sur la thématique des violences sexuelles. L’apothéose sera le 15 février dans les grandes villes du Togo. Cela entre dans le cadre de la célébration, le 14 février de la journée internationale contre les violences faites aux femmes.

Selon les estimations, 35% des femmes dans le monde ont subi des violences physiques et/ou sexuelles de la part d’un partenaire intime ou des violences sexuelles de la part d’une autre personne.

Eugénie Gadédjisso-Tossou

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici