C’est sur la toile que nous avons lu les nouvelles cette semaine. Voici donc la revue de presse en ligne !

La version audio de la revue de presse

Une alerte pour ouvrir cette revue de presse en ligne, et c’est Africardv.com qui lance… « Amnesty International alerte ! »… L’Organisation non gouvernementale qui intervient dans l’éducation des droits humains alerte sur des attaques numériques ciblées au Togo. Les technologistes et chercheurs d’Amnesty international, regroupés au sein de Amnesty Tech disent avoir identifié au Togo, des attaques numériques. Celles-ci sont orientées vers des défenseurs des droits humains.

La technique a consisté selon Amnesty Tech, à envoyer des logiciels espions par emails ou par messagerie whatsapp. Un document microsoft word est envoyé par emails et une application android malveillant sur Whatsapp, incitant à télécharger.

Au Togo, cette alerte intervient à un moment où le pays se prépare pour la présidentielle.

En parlant de ce scrutin, Togoonair.com titre : Amnesty International exhorte le prochain président à s’engager en faveur des droits de l’homme… A quelques jours du scrutin du 22 février, la situation des droits de l’homme au Togo préoccupe Amnesty International. À travers un communiqué publié le 11 février, l’association de défense des droits humains invite le prochain président à se concentrer sur la défense des droits des citoyens.

Partant de certaines remarques, l’association de défense des droits de l’homme demande au « prochain président du Togo (de) s’engager à protéger le droit à la vie, promouvoir et respecter la liberté d’expression et de manifestation pacifique, améliorer les conditions de détention et lutter contre l’impunité des forces de sécurité ». Relève le site d’information

L’organisation est aussi à la une de Societecivilemedia.com qui écrit : « Amnesty International attire l’attention sur les conditions de détention »… Faire de la liberté la règle et de la détention l’exception, c’est ce à quoi Amnesty International invite le prochain président togolais. Alors que le premier tour des élections présidentielles se tient dans quelques jours, l’organisation de défense des droits de l’homme attire l’attention des candidats sur les conditions de détention au Togo.

Elle invite également à prendre des mesures pour améliorer les conditions de détention, indiquant qu’au Togo, la torture et les mauvais traitements sont encore pratiqués, notamment durant les arrestations et les périodes de garde à vue.

Par ailleurs, l’ONG convie également le prochain président à s’engager à garantir l’indépendance de la justice.

Autre sujet abordé sur les plateformes d’information en ligne, la diaspora… Republicoftogo.com

Parle du « sixième continent »… La Diaspora africaine, qualifiée de sixième continent par l’Union africaine, constitue un pouvoir économique, politique et culturel important.  Elle représente une communauté historique de valeurs et de cultures, traversée aujourd’hui par des modèles de réussites sociales et professionnelles utiles à l’Afrique. 

(Le site annonce plus loin) Le Togo souhaite organiser cette année à Lomé le Forum économique de la Diaspora africaine sur le thème des ‘contributions des diasporas africaines au développement du continent’…Cette rencontre inédite ambitionne de jeter les bases d’un cadre innovant de dialogue et d’échanges permanents entre les africains de l’extérieur.

Icilome.com titre : « Décennie des Racines et des Diasporas Africaines : Lancement de l’initiative togolaise lors du 33e Sommet de l’Union Africaine »… Dans le cadre du 33eme Sommet de l’Union Africaine, le Ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et des Togolais de l’Extérieur, Pr Robert DUSSEY, représentant Faure Essozimna GNASSINGBE, Président de la République Togolaise, a présenté, le 10 février, une communication au nom du Togo portant sur le lancement de la « Décennie des Racines et des Diasporas Africaines ».

Puis pour Togobreakingnews.info, Lomé sera bientôt la capitale des racines et des diasporas africaines… Le ministre togolais des affaires étrangères a notamment expliqué que l’initiative va permettre de mieux impliquer les africains de l’extérieur et de renforcer les liens entre les afro-descendants, les communautés de racines africaines, les diasporas et leur continent, « terre mère », l’Afrique.

« L’objectif est de faire des diasporas africaines des acteurs stratégiques du développement de l’Afrique », a-t-il dit, annonçant par ailleurs l’organisation prochaine par le Togo du 1er « Forum Économique des Diasporas Africaines ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici