Le président sortant Faure Gnassingbé (candidat à sa propre succession) ne cesse de multiplier les promesses au cours de la campagne électorale. Cette fois-ci, le candidat en course pour un 4e mandat s’intéresse à la santé de la femme enceinte. La prise en charge des soins sera gratuite, a-t-il annoncé à Mandouri localité située dans la région des savanes, le 16 février dernier.

Située à environ 65 km à l’Est de la ville de Dapaong, Mandouri est l’une des villes les plus pauvres du Togo. Et battre campagne sans s’y rendre serait une occasion manquée pour le chef de l’Etat. Lors de sa tournée dans la zone, il émet encore une promesse en faveur de la femme.

« Il y a longtemps nous avons voulu vous soulager en subventionnant la césarienne. Aujourd’hui, nous avons fait des progrès et cette césarienne est désormais gratuite »a affirmé Faure Gnassingbé, avant de promettre : « aujourd’hui, grâce à nos acquis, nous pouvons dire que dans notre pays la prise en charge des femmes enceintes sera aussi gratuite ».

Autres promesses de Faure à Manduri

A Manduri, le président en course pour le scrutin du 22 février a profité de l’occasion pour réitérer ses ambitions en faveur de la population. Outre la question sanitaire, Faure Gnassingbé est revenu sur la question de la sécurité, un sujet qui préoccupe bon nombre de Togolais.

« (…) le plus important pour nous, c’est la sécurité. La sécurité pour notre pays et la sécurité pour nos populations. (…) nous prenons toutes les dispositions pour qu’elle ne soit jamais remise en cause », a laissé entendre le candidat du parti Unir.

« (…) le projet d’extension de la route Mandouri et Naki Est est prêt et l’appel d’offres sera lancé dans quelques semaines. (…) nous avons prévu que pour le prochain quinquennat, nous puissions réaliser au moins 4000 km de piste rurale et surtout que nous puissions concevoir un plan de désenclavement pour que plus aucune partie de notre pays ne soit totalement inaccessible. Ce sont toutes ces infrastructures que nous voulons développer pour que toute la préfecture puisse être dotée de la fibre optique », a-t-il déclaré.

Pour le candidat à la présidentielle, l’agriculture demeure une priorité. « Nous voulons nous donner les moyens de réussir à transformer et à moderniser cette agriculture. (Aussi), nous voulons étendre l’assurance maladie à l’ensemble de la population ».

Elisée Rassan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici