Aliko Dangoté et le président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé ont échangé sur le renforcement du partenariat entre le Togo et le groupe fondé et dirigé par le milliardaire nigérian, le jeudi 12 février 2020. L’objectif est de créer des emplois dans les domaines de la cimenterie et des fertilisants…

Conformément à l’axe 1 du Plan national de développement (PND, 2018 – 2022), le président et milliardaire nigérian ont également évoqué les stratégies pour faire du Togo un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région.

« Nous envisageons créer des emplois pour la jeunesse togolaise. Nous sommes en train de voir comment faire du Togo l’un des espoirs de l’Afrique de l’ouest en matière des affaires », a déclaré Dangoté. Tout en saluant la victoire de Faure Gnassingbé à l’élection présidentielle du 22 février, le grand entrepreneur africain a félicité le Togo pour les efforts déployés en faveur de l’amélioration de son climat d’affaires.

Le gouvernement avait conclu deux importants accords industriels et miniers avec le géant nigérian en novembre 2019. D’une valeur de 2,6 milliards $, les projets visent la valorisation et la transformation du phosphate togolais en engrais phosphatés à destination des autres pays de la sous-région ouest africaine et l’implantation d’une nouvelle cimenterie au Togo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici