Le gouvernement ghanéen a renforcé sa frontière avec le Togo. Cette mesure intervient après que le Ghana a enregistré de nombreux cas confirmés de personnes infectées au coronavirus (Covid-19), le week-end dernier.

Désormais, toute personne voyageant du Togo au Ghana sera soumise à un processus de contrôle à la frontière. A cet effet, les autorités ont opté pour l’installation de scanner thermique à la frontière. Elles ont institué une formation pour les agents des frontières afin de les aider à détecter le coronavirus parmi les voyageurs.

Voir aussi : Assemblée nationale : le député Kodjo perd son parapluie et peut être jugé comme le togolais lambda

Au Ghana, un septième cas de coronavirus est détecté. Néanmoins, le pays estime qu’il est encore trop tôt pour activer des mesures de restrictions de voyages à destination ou en provenance du pays.

Actuellement en Afrique, 26 pays sur le continent sont officiellement touchés par la pandémie. Particulièrement au Togo, selon le gouvernement, le seul cas confirmé présente à ce jour un état clinique satisfaisant.

Voir aussi : Lomé accueille We Eat Africa, le festival des cuisines d’Afrique

Le gouvernement togolais reste à l’écoute de la population. Il met en place deux numéros verts opérationnels à l’Aéroport de Lomé pour signaler tout cas suspect : +(228) 22 22 20 73 / 91 67 42 42.

Photo : RFI

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici