Dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, les autorités publiques reçoivent le soutien des personnalités éminentes de leur pays. Didier Drogba n’est pas du reste. L’ex joueur de l’équipe nationale ivoirienne met son hôpital à disposition de son pays, la Côte d’Ivoire. Une manière à lui de contribuer à freiner la propagation rapide du virus sur le sol ivoirien.

Didier Drogba vole au secours de son pays qui a enregistré 53 nouveaux cas, le samedi 11 avril 2020, portant le nombre total des malades à 533, dont 58 guéris et 4 décès. Conscient de la menace à laquelle fait face son pays, l’ex international cède l’hôpital Laurent Pokou de sa fondation, situé à Attécoubé, pour servir de centre de dépistage de la commune. Le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi Irié, le 1er adjoint au maire de la commune et Drogba ont effectué une visite des lieux, le samedi 11 avril.

L’hôpital Laurent Pokou a vu le jour en 2015. Il est fondé sur une superficie de 800 m2 avec un financement de 500 millions de Franc CFA. Il comprend une salle d’échographie, une protection maternelle et infantile (PMI), une salle de radiographie, un laboratoire ultra moderne, une pharmacie, des salles d’hospitalisation et d’isolement, ainsi que d’autres bureaux.

Selon Financial Afrik, la Côte d’Ivoire compte plus de cas positifs au covid-19 que tous les autres pays de l’UEMOA, à ce jour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici