Dans le cadre de la lutte contre le covid-19, l’Agence française pour le développement (AFD) vient d’annoncer un financement à hauteur de 215 000 euros, soit 141 millions FCFA en faveur du Pays. Les fonds sont destinés à financer un premier projet de lutte contre la pandémie au Togo.

Le projet financé est décliné en trois volets, rapporte le site du gouvernement. Il consistera, dans un premier temps à consacrer l’essentiel de la somme à l’acquisition de matériels, consommables et réactifs pour effectuer le diagnostic, le suivi des patients et assurer la sécurité du personnel médical avec des Equipements de Protection Individuels (EPI). Dans un second temps, il permettra de créer une plateforme pour le partage de documentations et de conseil aux décideurs de santé et enfin, une collecte de données dans le cadre d’une étude sur le rôle fondamental des laboratoires pendant la pandémie.

Ce financement s’inscrit dans le cadre de l’initiative « COVID-19 Santé en Commun » lancée début avril par Paris et adossée au projet de renforcement de la qualité des services de biologie médicale en Afrique de l’Ouest (RESAOLAB +).

L’initiative sera donc mise en œuvre au Togo (notamment au CHU Campus) à travers un partenariat entre la direction des laboratoires du ministère togolais de la santé et la Fondation Mérieux, spécialisée dans la lutte contre les maladies infectieuses dans les pays en développement. Outre le Togo, d’autres pays africains comme le Bénin, le Niger ou la Guinée sont partenaires du projet RESAOLAB+, rappelle République Togolaise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici