Nous avons lu quelques informations pour nous cette semaine. On y note l’attente d’un nouveau gouvernement au Togo. Voici la revue de presse hebdomadaire

La version audio de la revue de presse

Le nouveau gouvernement se fait désirer au Togo, après la réélection, la confirmation et la prestation de serment de Faure Gnassingbé. Certains sites ont même anticipé en annonçant par erreur « La démission du premier ministre » … Globalactu et le républicain-infos ont ensuite publié des Erratum : « le Premier ministre togolais n’a pas démissionné » ont rectifié les plateformes d’information en présentant des excuses à leurs lectorats.

Telegramme228.com titre pour sa part, « Adédzé aussi pressenti » … 5 ans après avoir fait le siège de la Primature togolaise, la démission du Premier ministre Sélom Koami Klassou, et de son gouvernement est attendue pour la constitution du premier gouvernement du 4ème mandat de Faure Gnassingbé. Ceci, soit trois semaines après l’investiture de Faure Gnassingbé pour son 4ème mandat à la tête du Togo ; (relève le site)

Dans le lot des pressentis pour lui succéder, il y a l’ancien ministre de l’Administration territorial et ancien Directeur de cabinet de Faure Gnassingbé, Pascal Bodjona, et aussi le Vice-président de UNIR, en charge de la région maritime, également ministre du Commerce sortant, Kodjo Adédzé.

Le prochain PM est attendu ainsi que son gouvernement ; pointe télégramme 228

A la une du journal Le Libéral, « UNIR, Après la victoire électorale : place à la bataille des clans pour le positionnement autour du PR » … Ils se sont serrés les coudes durant la période électorale pour s’assurer une fois encore la victoire à l’élection présidentielle… Ministres, Directeurs généraux des grandes sociétés d’Etats, cadres de l’administration et même les poids lourds du secteur privé, tous ont contribué de diverses manières à la grande victoire ; (écrit le bi-hebdo qui poursuit)

Depuis le 3 mai dernier, le Président de la République a prêté serment ouvrant ainsi la voie à un nouveau mandat de 5ans. Un pays ne se dirige pas seul. Le chef de l’Etat a besoin de collaborateurs (observe Le Libéral)

S’il y a un sujet qui préoccupe à l’heure actuelle le chef de l’Etat en dehors de la pandémie de la covid-19, c’est sans nul doute la formation de la nouvelle équipe gouvernementale.

Le journal ajoute : Les choses ne sont pas si aisées pour un président élu qui doit se montrer reconnaissant vis-à-vis des grands artisans de sa victoire du 22 février.

Le coronavirus reste toujours présent dans les colonnes et sur les pages cette semaines

Republicoftogo.com s’interroge : Traitement efficace ?

Les Togolais se ruent dans les pharmacies pour acheter de la chloroquine comme traitement préventif contre le coronavirus.

Du coup, les officines sont dévalisées. Mais la prudence est de mise.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé lundi avoir suspendu « temporairement » les essais cliniques avec l’hydroxychloroquine qu’elle mène avec ses partenaires dans plusieurs pays, par mesure de précaution.

Par ces temps de Covid-19 : le Togo rapatrie 150 compatriotes

Togomedia24.com note ; Cent cinquante (150) Togolais de la diaspora ont foulé le territoire national, le weekend dernier en provenance du Koweït et de la France. Il s’agit des Togolais bloqués à l‘extérieur suite la fermeture des frontières mondiales à cause de la pandémie de Covid-19. La majorité de ces personnes était en séjour temporaire à l’étranger.

D’après le ministre des Affaires Etrangères, de l’Intégration Africaine et des Togolais de l’Extérieur, Robert Dussey, les mesures sanitaires appropriées seront prises à leur encontre selon les dispositifs sanitaires mise en place.

Puis « D’autres rapatriements de togolais sont prévus après les 150 du weekend », selon togoonair.com

Le Togo compte encore rapatrier plusieurs de ses citoyens. « D’autres dispositions sont en cours en vue de rapatrier les autres compatriotes bloqués hors des frontières togolaises dans cette situation de crise sanitaire », annonce le ministre Robert Dussey sur le journal en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici