S.D, une jeune femme mariée et mère d’une fille de trois ans aurait quitté le domicile conjugal pour dit-elle, se rendre à un mariage. Un prétexte tout trouvé pour se rendre à un rendez-vous d’une partie de jambes en l’air avec un homme dans une chambre de passe. Les faits se sont déroulés dimanche dans une maison close cachée dans un quartier administratif en commune.

La secrétaire de direction, qui voulait se rendre chez elle a dans la précipitation, oublié son téléphone dans la chambre après une partie de jambes en l’air. Arrivée à la maison, S.D qui a l’habitude de ces escapades affirme à son mari que son téléphone a été volé.

Le mari, un jeune commerçant, ne se doutant de rien, appelle le numéro de sa femme à trois reprises sans succès. Lorsqu’il lance le quatrième appel, un jeune employé de la maison close décroche et lance : « Allô Je n’ai pas volé le téléphone. La dame est venue prendre une chambre chez nous avec un monsieur, en partant elle a oublié son phone sinon je ne suis pas un voleur ».

Sonné par cette révélation, le mari perd la voix avant de se ressaisir pour demander à sa femme de dire la vérité au sujet de son téléphone. SD, son épouse insiste : « Je te le jure que j’ai perdu mon téléphone sur le lieu du mariage ».

Ensuite, S.D s’est mis à genou pour supplier son mari promettant de ne plus recommencer. Le mari cocu s’est rendu à l’hôtel pour récupérer le portable qu’il a acheté à 200 000FCFA. A son retour, il trouve que sa femme a plié ses bagages et a quitté la maison.

Le jeune assistant de la maison close a lui été virée, pour manque d’expérience et d’indiscrétion par son employeur.

Source : mali24.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici