Des informations relatives à la baisse des tarifs passagers circulent sur les réseaux sociaux, depuis quelques jours. Il s’agit plutôt d’une ‘’pure manipulation’’ parce que le gouvernement dit ne pas être l’auteur de ces informations. D’ailleurs, il l’a démenti à travers un communiqué. La ministre des Infrastructures et des Transports, Zouréhatou Kassah-Traore s’est prononcée sur la baisse supposée des tarifs de transport de passagers, ce 15 juin et a tenté de recadrer les faits.

« Depuis le 13 juin 2020, circulent sur les réseaux sociaux des informations faisant état d’une prétendue diminution des tarifs de transport de passagers », constate la ministre des Transports. Elle informe donc « les transporteurs et les usagers des services du transport que cette information relève d’une pure manipulation ».

Même si le gouvernement a limité le nombre de passagers à bord des véhicules et a réduit les prix des produits pétroliers, il n’a procédé à aucune modification des prix de transport. Il a plutôt donné des instructions de maintenir les tarifs actuels en l’état. Les tarifs interurbains, urbains de personnes et des marchandises sont ceux en vigueur depuis mars 2017, rappelle Zouréhatou. Ces tarifs sont fixés par arrêté interministériel.

Toutefois, des chauffeurs sont contre le tarif actuel qui, selon eux, ne les avantagent pas. Ils réclament que le tarif de transport inter-urbain soit proportionnel aux nouveaux dispositifs qui leur sont imposés comme par exemple la réduction de passagers à trois (3) pour les véhicules de cinq 5 places. A cet effet, ils ont même manifesté leur mécontentement à Kpalimé, le 15 juin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici