Ils sont 567 002 personnes à bénéficier du programme Novissi. Alors qu’elles attendent un prochain transfert monétaire, le gouvernement met fin à leur rêve.  L’information relative à la suspension de ce programme mis en place pour venir en aide aux personnes vulnérables, dont les activités ont connu un ralenti à cause de la pandémie de covid-19, a beaucoup agité l’opinion publique togolaise. A la suite d’une réflexion le gouvernement a relancé le programme. Mais, cette fois-ci, le programme ne profitera qu’à un nombre restreint de personnes. Et pour cause, les critères d’éligibilités ont connu une restriction.

Le Programme de revenu universel de solidarité, Novissi, n’est pas totalement suspendu. Le gouvernement a relancé l’initiative. Seulement, cette fois-ci les règles de jeu ont changé. Les critères de sélection sont un peu plus rigides que les derniers. Au départ, seulement quelques habitants de Lomé et de Tchaoudjo ont pu avoir accès à cette aide.

Désormais, il va falloir attendre que son canton soit soumis à un couvre-feu pour profiter des 10 500 ou 12 500 F CFA de l’Etat en fonction de votre sexe. Alors que la vie normale reprend à petit feu, le gouvernement dit avoir révisé le programme afin de mieux l’adapter à la stratégie de Le riposte nationale.

Il demande donc aux populations de « continuer à s’inscrire au programme, en composant *855#, afin d’en bénéficier si jamais leur canton devrait être soumis au couvre-feu ». Malgré toute cette restructuration autour de l’affaire, le gouvernement précise que seules les personnes déjà inscrites seront bénéficiaires.

Levée depuis le 08 juin, le couvre-feu va désormais être systématiquement mis en place dans les cantons où de forts taux de contaminations seront constatés. C’est donc les habitants de ces cantons qui vont bénéficier du programme Novissi.

Elisée Rassan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici