Une fois encore, la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) afflige une sanction à un journal. L’institution a suspendu le journal bimensuel « Panorama », ce mercredi 24 juin 2020.

Cette suspension fait suite à la parution NO 382 du bimensuel. Selon les explications de la Haac, le directeur de publication du journal, Koffi Mensah Tsatsu, avait été invité le 19 juin 2020 à s’expliquer à propos d’un article dudit numéro intitulé « Togo, 15 ans sous Faure Gnassingbé : Saga des Crimes Non Elucidés ! », un article illustré par une photo sans légende qui montre le Chef de l’Etat braquer une arme.

A cette invitation, le directeur de publication avait été représenté par le directeur de la rédaction, Rodrigue Amedonou. La Haac affirme après vérification que le directeur de publication du journal vit depuis plusieurs années hors du pays et que le même constat avait été fait lors d’une audition en octobre 2017. Lors de l’audition du 19 juin, l’institution avait demandé au directeur de la rédaction de régulariser la situation administrative du journal avant la prochaine parution, ce qui n’a pas été fait, souligne Le nouveau reporter.

Selon la Haac, le journal a violé l’article 76 de la loi n°2020-001 du 07 janvier 2020 relative au Code de la presse et de la communication. Il stipule que « toute modification relative aux changements de directeur de publication est soumise à une déclaration sur présentation d’un dossier adressé à la Haac ». De plus, « la photo sans légende de la Une de la parution n° 382 traduit une volonté délibérée du journal de déformer les faits et d’induire les lecteurs en erreur quant aux auteurs des crimes évoqués, dans la mesure où, au cours de l’audition, M. Amedonou a indiqué qu’il s’agissait d’un photomontage ».

La suspension reste en vigueur « jusqu’à accomplissement des règles administratives relatives aux publications nationales écrites », précise la Haac.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici