La première édition du « Nest Afrique Francophone » a été annoncée vers fin juin par la Team RM de l’ancienne ministre béninoise Reckya Madougou. Cet événement, qui s’inscrit dans le cadre du Programme Africain d’Investissement dans l’Entreprenariat, s’est tenue le 08 juillet 2020 et a permis de retenir trois projets sur environ 250 soumis par des entrepreneurs et start-ups du Togo et du Bénin.

« Nest Afrique Francophone » vise à préparer les acteurs de l’économie réelle à la résilience face aux conséquences de la crise de Covid-19. Deux (02) entrepreneurs devraient être retenus. Mais, le nombre des finalistes est finalement ramené à trois (03).

Les deux premiers projets retenus

Le premier projet retenu est celui d’Edem Adjamagbo. Il est baptisé « WhatsApp Banking Semoa ». Il s’agit d’une solution à la digitalisation des services financiers qui nécessite un financement de 300 000 euros au même titre que le deuxième promu par Franc Agossou, co-fondateur de l’application Esay Soft qui offre des solutions digitales aux besoins de télécommunications.

Le troisième projet retenu est une initiative de Gildas zodome

Gildas sollicite un financement d’un million d’euros pour mieux répondre à la demande dont il fait face. Son projet, « Biophyto ». Il consiste à la production et à commercialisation des engrais et pesticides biologiques à base de ressources naturelles. Pour mobiliser ce financement, Togo Business News indique que Gildas Zodome est prêt à concéder 5 à 25% du capital de sa société.

Accompagnement

Les trois projets retenus vont bénéficier d’importants accompagnements. Lebusiness angel Sewu Steve Tawia, d’origine ghanéenne a promis mettre Gildas Zodome en relation avec des fonds d’investissement spécialisés.

De même, Fabien Hounyovi, directeur général de Société de Gestion d’Intermédiation (SGI) UCA s’est engagé à apporter son expertise dans la recherche des profils d’investisseurs adéquats pour la société Biophyto.

Affiche Nest Afrique Francophone

Ecobank veut accompagner les 20 meilleurs projets

Outres les 03 projets retenus, la banque panafricaine Ecobank a annoncé au cours de la compétition qu’elle pouvait étudier et accompagner les 20 meilleurs projets potentiellement bancables.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici