Le décès et l’enterrement précipité de Délato Agbokpe, Directeur Général des transports routiers constitue le premier sujet de la revue de presse cette semaine.

Présentation : Andréa Magnim

La version audio de la revue de presse

Un tour de la presse en ligne avec d’abord ce titre de togobreakingnews.info : « Délato Agbokpe assassiné ? ses parents réclament une autopsie » … Des centaines de personnes étaient lundi dans les rues à Kpomé, pour réclamer l’autopsie du cadavre de David Délato Agbokpe. Pour les manifestants, l’ancien directeur des transports routiers et ferroviaires serait mort d’empoisonnement.

La tension était vive à Kpomé, le village natal du regretté Délato Agbokpe ; (note le site) Femmes, hommes et jeunes ont envahi les rues pour protester contre l’inhumation cursive de leur frère. Pour eux, la mort subite et l’enterrement précipité du défunt confirment la thèse d’empoissonnement que soutenaient certains de ses proches.

Selon les autorités, il est mort de la Covid-19. Une cause que ses proches parents et amis rejettent.

Et ces manifestations se sont poursuivies le mardi où on peut lire sur icilome.com : « Les populations de Kpomé toujours debout » … Les populations de Kpomé dans la préfecture de Zio ne veulent pas lâcher du lest. Elles veulent connaitre « les vrais motifs » de l’inhumation « précipitée » de leur fils, proche et ami David Delato Agbokpe, décédé le 03 août dernier dans une clinique à Lomé.

Ce qui fait encore mal dans cette histoire et attise les soupçons, c’est que la famille n’a pas eu l’occasion de voir la dépouille de son fils avant même son inhumation ; (Relève icilomé, qui conclut) Les populations de Kpomé ne comptent pas baisser les bras. Elles envisagent poursuivre les manifestations jusqu’à ce que la lumière soit faite sur le décès subit de leur fils.

Republicoftogo.com évoque le décès d’une autre personnalité du Togo, notamment Edem Kodjo : « Inhumation le 19 août d’un homme politique de grande qualité humaine » écrit le site officiel de la république togolaise… La dépouille de l’ancien Premier ministre Edem Kodjo arrive à Lomé le 12 août. Une veillée funèbre aura lieu le 18 août avant l’inhumation le lendemain. L’ancien secrétaire général de l’organisation de l’unité africaine (OUA) est décédé à Paris le 11 avril dernier.

En raison de la pandémie, le corps n’avait pu être rapatrié plus tôt avec la fermeture de l’aéroport de Lomé.

Plusieurs articles sur les chiffres du coronavirus avec Togoonair.com, qui alerte « L’AFRIQUE COMPTE PLUS D’UN MILLION DE CAS » … Les cas de coronavirus en Afrique ont franchi le cap du million. C’est ce qu’indique l’organe de l’Union africaine (UA) chargé de la lutte contre la pandémie. L’organisme précise que l’Afrique du Sud représente plus de la moitié des cas. C’est l’un des pays où les tests sont de plus en plus pratiqués.

Et plus proche du Togo, Africardv.com annonce « Plus de 40 mille cas de Covid-19 au Ghana » … Le Ghana souffle le chaud avec la Covid-19. Le pays a largement dépassé la barre des 40 milles cas positifs de la Covid-19.

A la date du 11 août 2020, au moins 41 mille 212 cas de patients de Covid-19 sont recensés par le service santé publique du Ghana. La région d’Accra a eu le foyer avec plus de 20 mille cas. Et la région nord-est est la moins frappée avec 9 cas. Ces chiffres ont sensiblement augmenté alors qu’en Mai 2020, le Ghana n’avait que 5 mille cas.

Le Ghana (précise le journal en ligne) a au même moment fait des efforts considérables. Au moins 38 mille 727 personnes sont sorties d’hôpital et 2 mille 270 encore sous traitement. Mais le pays déplore plus de 215 décès dus à la Covid-19.

Le Ghana n’a pas encore ouvert ses frontières terrestres avec les pays limitrophes mais, des passerelles clandestines se sont installées.

Puis au Togo aussi les chiffres s’accélèrent avec plusieurs décès cette semaine. Afreepress.tg rappelle les Deux nouveaux décès enregistrés lundi, puis un autre mardi… La pandémie du coronavirus poursuit sa course folle dans le monde laissant derrière elle, des familles éplorées.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici