Le nigérian Akinwumi Adesina va présider, pour un nouveau mandat de 05 ans, le groupe de la Banque africaine de développement (Bad). Il est réélu à son poste, ce 27 août 2020, par le Conseil des gouverneurs de la banque réunie virtuellement, les 26 et 27 août.

Akinwumi Adesina est un économiste. Il est élu pour la première fois en mai 2015 à la tête de la Bad. Malgré qu’il ait été accusé, ces derniers mois, de mauvaise gouvernance, il est plébiscité par le Conseil des gouverneurs de la Banque au cours des Assemblées annuelles de l’institution.

« Je suis profondément reconnaissant pour la confiance collective et le soutien fermes de nos actionnaires qui m’ont élu pour un second mandat à la présidence de la Banque. Nous nous appuierons sur les solides bases du succès enregistré au cours des cinq dernières années, tout en renforçant davantage l’institution, pour une plus grande efficacité et un plus grand impact », a déclaré Akinwumi Adesina.

Son nouveau mandat de 05 ans débute le 1er septembre prochain.

Solide coopération entre la Bad et le Togo

Le premier mandat d’Akinwumi Adesina à la tête de la Bad est marqué par un ambitieux programme dénommé « High 5 ». C’est un projet qui a impacté positivement la vie de plus de 330 millions d’africains indique République Togolaise.

La Bad a fortement contribué à la mise en œuvre de plusieurs projets et programmes du gouvernement au Togo. Elle a œuvré pour la réalisation des programmes agricoles tels que PAEIJ-SP, MIFA et autres. L’institution financière a également financé des programmes sanitaires au Togo.

Akinwumi Adesina a été fait Officier de l’Ordre du Mono par le président de la République togolaise, Faure Gnassingbé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici