Raoul Le Blanc, le surnommé ‘’président des indiens’’ est à nouveau entre les mains de la justice togolaise. Arrêté par la gendarmerie nationale, jeudi 17 septembre 2020, Il est accusé cette fois-ci de détournement de fonds. Il s’agit des cotisations qu’il aurait collecté pour le compte de la famille d’Omar B, star de la musique togolaise décédée le 20 février 2020.

Raoul Le Blanc aurait collecté la somme de 1 700 000 F CFA pour le compte de la famille du défunt Omar B, l’auteur de Ma préférée. Mais jusqu’alors, la famille de l’artiste n’est pas rentrée en possession des fonds. C’est ce qu’indique certains médias, en l’occurrence Afreepress.

Dans un direct sur sa page Facebook il y a quelques semaines, Raoul Le Blanc a avoué être en possession des fonds. Pour ‘’l’influenceur’’, il suffit que la famille d’Omar B fasse les démarches nécessaires pour rentrer en possession de la recette. Va-t-il à nouveau retourner en prison ? La justice décidera de son sort.

« Chasser le naturel, il revient au galop »

Daté Fafadji Benissan, surnommé Raoul Le Blanc, est sorti de la prison civile de Lomé, le 09 juillet 2020. Il avait été condamné, faut-il le rappeler, à 12 mois de prison dont 06 avec sursis. Cette condamnation fait suite à une menace de publication de photos intimes de dame Do La Louise sur les réseaux sociaux. En guise de dommages et intérêts, il est censé verser une amende de 500 000 F CFA à la plaignante qui réside en Amérique.

De retour de la prison, Raoul Le Blanc a émis le concept « A zéro ». Ce qui avait séduit ses fans et suscité beaucoup d’intérêts sur la toile. C’est ce qui explique ses multiples rencontres avec de grands noms du showbiz togolais parmi lesquels King Mensah. Finalement, Raoul aurait une fois encore déçu plusieurs de ses fans qui considèrent le concept « A zéro » comme une pure illusion. Puisque, ‘’l’influenceur’’ a renoué avec certaines de ses vieilles habitudes. Des directs à longueur de journée sur sa page Facebook qu’on pourrait qualifier de règlement de compte sont de plus en plus réguliers. L’ex prisonnier polluent toujours la toile avec des sujets que certains internautes qualifient de ‘’moins utiles’’. Comme quoi, « l’habitude est une seconde nature ».

Elisée Rassan

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici