26 tombes sont profanées avec des restes humains emportés, à Adankpokondji, dans la préfecture de Vo, au cours du mois de novembre 2020. Des proches des défunts sont indignés par la situation.

Des corps sans vie sont déterrés dans des cimetières à Adankpokondji par des individus jusque-là non identifiés. Selon le récit de Gapola, c’est au cours de l’enterrement d’une femme, 14 novembre 2020, que les populations constatent les faits : profanation des tombes avec des restes humains emportés. Informées, des autorités villageoises ont initié des cérémonies traditionnelles.

Le média précise que « les cimetières dont les tombes sont objet de profanation dans la localité d’Adankpokondi, village situé entre Sagada et Apédokoè à Vogan, sont requis pour l’enterrement des personnes décédées à la suite d’un accident ou d’une mort atroce ».


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici