Le ministre de la Culture et du Tourisme, Dr Kossi Gbényo Lamadokou, rend hommage aux cinéastes togolais, Jacques Do Kokou et feu Blaise Abalo Kilizou, à l’occasion du lancement de la 04ème édition de la semaine nationale du cinéma togolais, à Lomé, le 24 novembre 2020.

Une vingtaine de productions composées de fictions, documentaires, séries et films d’animation, réalisées par des cinéastes togolais, seront diffusées sur les chaînes nationales : la Télévision Togolaise (TVT), TV2, Radio et Télévision Delta Santé (RTDS) et New word TV, tout au long de cette édition de la semaine nationale du cinéma.

Blaise Abalo Kilizou, 1er togolais – prix spécial au Fespaco

Blaise Abalo Kilizou a reçu un hommage à titre posthume. Autodidacte, il réalise son premier docu-fiction intitulé Dix ans de pouvoir du président Eyadéma en 1976 puis son premier long métrage Kawilassi ou Sabin la mort et moi en 1995. Avec ce film, il devient le premier togolais à obtenir un prix spécial du développement humain au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (Fespaco). D’autres œuvres, telles que Venu de France, La révolte de l’ombre, Le cri du silence, Le mirage de l’espoir portent ses empreintes.

Le trophée qui lui est décerné dans le cadre de la 04ème édition de la semaine nationale du cinéma est remis à son épouse.

Jacques Do Kokou, cinéaste et photographe professionnel

Le ministre de la Culture et du Tourisme a offert un trophée à Jacques Do Kokou. Une façon de lui témoigner la reconnaissance de la nation pour sa contribution au développement du cinéma togolais.

Jacques est un cinéaste et photographe professionnel reconnu à travers le monde. Il réalise son tout premier film intitulé Kouami ou l’exode malversée, en 1974. Il prend part aux grands événements cinématographiques, dont le festival de Cannes en 2012 et le Festival de Moscou où il a remporté le prix de Bronze. Auteur de nombreux clichés portant sur le patrimoine culturel national, Jacques Do Kokou est l’initiateur du Cinéma itinérant (CIT) et des rencontres du cinéma et de la télévision du Togo (Recitel).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici