L’agriculture biologique est l’une des solutions adoptées par le Togo pour atteindre la sécurité et la souveraineté alimentaire conformément à l’ODD 2. Cependant, la marche vers une agriculture entièrement biologique, modèle plus durable, et agro écologique nécessite beaucoup d’efforts et de moyens. Et le gouvernement togolais s’y attèle. Tous les acteurs impliqués dans la souveraineté alimentaire sont mobilisés autour de l’effort fait par l’Etat pour transformer le système agricole actuel.

Au Togo, le secteur agricole reste très sensible aux effets des changements climatiques. Pour changer la donne, le Togo se tourne progressivement vers l’agriculture biologique. Des moyens sont déployés par l’Etat togolais pour faire de l’agriculture togolaise un modèle en termes de rendement et de qualité des produits. Le gouvernement a organisé une rencontre de concertation avec les organisations de la société civile et paysanne impliquées dans la souveraineté alimentaire, en octobre 2020. Information essentielle à retenir, l’Etat a aujourd’hui mis sur pied une politique qui permet de convertir toutes les terres en des productions biologiques, d’ici 2030.

Petite mécanisation, solution pour une transition agro écologique

L’agroécologie régénère et restaure les terres. Par contre, l’agriculture industrielle la détruit. Le Togo a donc fait le bon choix en optant pour une agriculture écologique. Dans cette lancée, il va devoir accompagner efficacement les petits producteurs et intensifier la promotion de la consommation locale. Le manque de main d’œuvre constitue un obstacle à la transition biologique et agro écologique. Et la petite mécanisation de l’agriculture togolaise peut aider à pallier ce problème.

Intégration de l’agro écologie dans la politique du climat au Togo

Au cours e la rencontre tenue entre les différents acteurs, ils ont réfléchi sur le type d’agriculture qu’il faut pour le Togo d’ici 2030. Ils ont ensuite validé un document portant intégration de l’agro écologie dans la politique du climat au Togo. Le document va permettre de mettre en œuvre la stratégie agricole du Togo et de faire de l’agriculture un secteur de croissance avec à la clé, la création d’emplois décents. Adopter l’agro écologie, c’est réduire l’utilisation des produits chimiques et par conséquent, réduire la pollution de l’environnement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici