Le comité interministériel de contrôle de la production et de l’exploitation des eaux minérales démarre une séance de contrôle d’eau en sachets et en bouteilles, produits par des acteurs privés, à compter du 15 décembre 2020.

La production et la commercialisation d’eau sont soumises à l’obtention préalable d’un agrément délivré par les autorités publiques. De nombreux opérateurs ne respectent toujours pas cette disposition. Le gouvernent réagit.

 Le ministère de l’Eau et de l’Hydraulique villageoise veut « s’assurer de la potabilité de toutes les eaux destinées à la consommation humaine, et garantir la santé des consommateurs ». Il annonce la reprise des contrôles de la chaîne de production d’eau par les opérateurs privés. L’opération débute dès le 15 décembre et va permettre à l’Etat de mettre la main sur les producteurs illégaux.

Le gouvernement invite les populations et les producteurs à œuvrer pour le bon déroulement des opérations de contrôle.  Elles visent à encourager la production de qualité et par conséquent, protéger les populations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici