La filière mangue est en plein essor au Togo. Un succès qui se matérialise par l’accroissement des rendements et la professionnalisation des acteurs du secteur. Les résultats obtenus entre 2018 et 2019 sont encourageants et l’Etat s’engage à soutenir davantage la filière, pour plus de rendements.

Filière prometteuse pour l’économie togolaise, la mangue est un fruit très prisé par les consommateurs. La mangue est produite dans les cinq régions du Togo, tandis que l’ananas est produit principalement dans les régions Maritime et Plateaux.

Que ce soit les variétés « Kent », « Palmer », « Eldon » ou encore « Somnole », la mangue a vu ses rendements croître entre 2018 et 2019. 340 000 et 370 000 tonnes ont été respectivement produites, au cours de ces deux années, sur une superficie de 1 523 hectares, soit un rendement respectif de 3,7 et 4,5 tonnes par hectare. Sur le plan de la transformation, la dizaine d’unités certifiées sur le territoire n’a pu transformer que 1 800 t en 2018 et 2 200 t l’année suivante. 

La Fédération nationale des coopératives productrices de mangue du Togo (FNCPM), ainsi que la Fédération nationale de commerçants et exportateurs de mangue (FNCEM), sont créer pour mieux organiser le secteur. Les deux entités forment le Conseil interprofessionnel (CIF-Mangue), depuis décembre 2019.

Outre la mangue, la filière ananas aussi connait un élan exceptionnel ces dernières années. De 27 000 tonnes de production en 2017, elle est passée à 30 149 tonnes en 2019.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici