Le président du Mouvement des républicains centristes (MRC), Abass Kaboua, est choqué par les réactions, sur la scène politique, de certains leaders de l’église catholique au Togo. L’homme politique est revenu sur le sujet lors d’une conférence de presse tenue à Lomé, mercredi, le 03 février.

Depuis l’élection présidentielle du 22 février 2020, l’église catholique est doigtée à cause de la prise de position de certains de ses leaders. Le député Abas Kaboua juge impertinent leurs actes et accuse ouvertement Mgr Nicodème Barrigah, l’archevêque de Lomé et Mgr Philippe Fanoko Kpodzro, l’archevêque émérite de Lomé.

 Selon Abass Kaboua, Mgr Barrigah « est en train de payer le prix de son inconséquence ». « Nous ne doutons pas de ses compétences mais Il est dans une galaxie bien plus compliquée », a-t-il affirmé au sujet du leader religieux.

Le député pense que Mgr Kpodzro serait à l’origine des maux dont souffre le Togo. Il tient pour preuve l’échec de la conférence nationale souveraine et le rôle que le prélat a joué pendant et après la dernière présidentielle

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici