12 enseignants togolais sont sous le coup d’une sanction. Suspendus des activités pédagogiques, ils écopent d’une « mise à pied d’un mois, privative de rémunération à l’exception des allocations familiales ». L’annonce est faite par le ministre de la Fonction publique, du Travail et du Dialogue social, Gilbert Bawara, mardi 16 février 2021.

Selon Gilbert Bawara, les enseignants suspendus sont impliqués dans un appel à cessation d’activités des enseignants en dehors du cadre légal, la diffusion de fausses informations sur les réseaux sociaux et sur les médias, l’outrage aux autorités chargées des enseignements.

Des membres du Syndicat des enseignants du Togo (Set) font partie du lot des enseignants suspendus. Le syndicat, faut-il le rappeler, a été jugé illégal par les autorités et suspendu d’activités, le 27 janvier 2021.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici