Le milliardaire sud-africain, Patrice Motsepe devient le 7e président de la Confédération africaine de football (Caf). Il est élu pour un mandat de 04 ans, au cours de l’assemblée générale élective organisée à Rabat au Maroc, le vendredi, 12 mars 2021.

Seul candidat en lice, le président du club des Mamelodi Sundows a été élu par acclamation, conformément aux statuts de l’instance. Patrice Motsepe, 59 ans, hérite d’une institution ébranlée par la crise du covid-19 et dont l’image a été ternie par de multiples affaires. Le Sud-Africain a la lourde responsabilité d’œuvrer pour redresser les comptes.

L’élection de Motsepe ne faisait plus de doutes depuis le « protocole de Rabat ». L’accord a conduit ses concurrents à retirer leur candidature au nom de « l’unité africaine ». Il s’agit du Sénégalais Augustin Senghor, l’Ivoirien Jacques Anouma et le Mauritanien Ahmed Yahya. En contrepartie, Senghor sera nommé 1er vice-président de la CAF, Yahya 2e vice-président et Anouma conseiller spécial du président.

Patrice Motsepe devient le 7e président de la Caf. Il succède au Malgache Ahmad Ahmad condamné en novembre 2020, à 5 ans de suspension par la Fifa. Elle évoque des violations du code d’éthique. Afrik foot rappelle que le Tribunal arbitral du sport a ramené cette sanction à deux ans. Ce sont des facteurs qui l’ont empêché de briguer un nouveau mandat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici