La population togolaise court un danger. Il existe actuellement un risque d’intoxication massive sur le territoire. Il y a quelques jours, des poissons morts ont échoué sur les côtes ghanéennes. Ces cadavres de poissons découpés puis fumés se retrouvent sur le marché togolais. Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et du Développement rural alerte et appelle à la vigilance.

Dans un communiqué publié ce vendredi 09 avril 2021, Antoine Lékpa Gbégbéni annonce : « Il nous a été rapporté que des cadavres de dauphins et thons échoués sur les plages ghanéennes seraient découpés en petits morceaux, fumés et vendus sur les marchés de la ville de Kpalimé et ses environs, prétextant que c’est de la viande de gibier ».

L’inquiétude est d’autant plus grande que la cause de cette mortalité massive de poissons reste pour le moment inconnue.

La consommation de ces viandes pourrait avoir des effets sur la santé de la population. Le ministre invite par conséquent les « populations à s’abstenir de la consommation de cette viande », informant par ailleurs qu’il a donné des « instructions fermes… aux services techniques pour procéder à leur saisie et destruction ».

Le ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et du Développement rural dit compter sur le civisme et la vigilance de la population pour éviter « une intoxication alimentaire massive ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici