La pêche a été bonne pour les éléments de la gendarmerie togolaise.  Ils ont ramené dans leurs filets le 14 avril dernier, douze (12) individus opérant dans l’arnaque via internet. Toutes ces personnes sont de nationalité nigériane et résident au quartier Adidogomé.

C’est suite à une perquisition effectuée dans un domicile situé derrière le camp 2ème RI, que les forces de l’ordre et de sécurité ont pu saisir auprès de ces présumés cybercriminels, plusieurs ordinateurs portables, des smartphones et des tablettes contenant des données jugées suspectes.

Selon une source : « Ils ont loué une villa et transformé le salon en cyber. Ils utilisent du wifi VPN et fausses identités pour draguer les filles et après des promesses mirobolantes ils obtiennent leurs photos nues et passent au chantage. Ils se connectent à longueur de journée, et la nuit ils invitent les filles et prennent des rapports sexuels en série avec elles, et les filment nue »

Les prévenus ont des âges compris entre 21 à 35 ans. Leurs principales cibles sont des filles. Ils mettent d’abord en confiance leurs victimes et arrivent à obtenir d’elles, des photos de leurs nudités. Avec ces photos, ils leur réclament de l’argent sous peine de les publier.

Les arnaqueurs sont présentés au procureur de la République. Ils devront répondre de leurs actes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici