Soldat julienne Nigbéri Kondi, la première femme chuteur en parachute a impressionné à l’ouverture du défilé militaire et paramilitaire le mardi 27 avril 2021. Elle s’est lancée à une altitude de 2500 mètres et s’est posée avec maestria devant la tribune présidentielle, lors du défilé marquant le 61ème anniversaire de l’indépendance du Togo.

De la classe 2019, Julienne totalise à ce jour une centaine de chutes. Elle a été formée au Centre d’entraînement des troupes aéroportées (Cetap) à Lomé.

Julienne Kondi dans les airs

Sept (7) chuteurs au total (dont la première femme chuteur) ont effectué des sauts à ouverture commandée retardée lors du défilé. C’est un exercice bien plus complexe que les chutes à ouverture automatique. Ce qui démontre le courage de la parachutiste Julienne Kondi.

Cette année, le défilé est exclusivement militaire et paramilitaire compte tenu des conditions sanitaires dues à la pandémie du coronavirus. Le défilé de l’indépendance s’est déroulé au palais de la Présidence de la République et n’a pas accueilli un grand public.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici