Plusieurs journaux ont mis de côté la confraternité pour dire les quatre vérités à la chaîne mère. Les ‘interruptions momentanées‘ lors du défilé de l’indépendance ont fait réagir plus d’un.

Le point dans votre revue de presse hebdomadaire.


La version audio est présentée par Andréa Magnim.

La version audio de la revue de presse

Difficile retransmission en direct du défilé du 27 avril sur la TVT ; entame Le Libéral qui titre : « Le débat sur la numérisation et l’équipement de la télévision nationale relancé » … Mardi 27 avril 2021, le Togo célébrait son 61ème anniversaire d’accession à la souveraineté internationale. L’événement était de taille pour la mère patrie (note le journal).

C’est ainsi que pour marquer ce jour, un défilé militaire a été organisé sur le boulevard de la nouvelle présidence de la République. La télévision nationale qui faisait une retransmission en direct de ces festivités comme à l’accoutumée, n’a pas été malheureusement à la hauteur de l’événement. La faute aux problèmes d’ordre techniques liés à la vétusté des équipements (regrette l’hebdomadaire d’information).

Cette situation relance le débat sur la numérisation et l’équipement de la chaîne mère.

A la une de La Manchette : « Les lacunes de la TVT s’exposent au grand jour » … C’est le moins qu’on puisse dire pour adoucir nos pensées, tant les frustrations des togolais sont grandes du fait de la mauvaise prestation de la télévision nationale togolaise, lors de la retransmission en direct du défilé cette année (soupire La Manchette avant d’ajouter) ; Cette situation doit interpeller les premières autorités du pays.

« La tévété montre ses lacunes au monde entier » ; « La retransmission du défilé militaire par la TVT, la seule chaîne nationale après 61 ans d’indépendance n’est que l’illustration de la gestion de la cité ou la politique qui se fait dans ce pays… Toutes les activités politiques, économiques, sociales, sanitaires et entrepreneuriales, sécuritaires, culturelles, religieuses et autres secteurs publics sont en mode « NO VIDEO SIGNAL ».

Retransmission approximative du défilé du 27 avril : « La TVT sur le banc des accusés » … (C’est à la une de L’Eveil de la Nation) … Le tôlé général suscité par la retransmission du défilé du 27 avril n’est pas prêt de tomber. Alors que des milliers de togolais vivants sur le territoire ou à l’extérieur ont qualifié les défaillances techniques de la TVT de « honte nationale », c’est au gouvernement de revenir à la charge et d’enfoncer le clou.

En conseil des ministres jeudi dernier, le gouvernement a déploré ces incidents, dans le communiqué ayant sanctionné les travaux.

Pour pallier à de telles situations, le gouvernement a instruit le Ministre de la Communication pour que « des mesures soit prises pour éviter que ce genre de dysfonctionnement ne se reproduise » poursuit le communiqué.

Puis ce n’est pas la retransmission du défilé qui afflige Liberté mais le silence du chef de l’Etat lors de cette commémoration : « Même simple discours, c’est difficile pour Faure » … (C’est le titre du numéro 3377 de Liberté) … L’une des rares occasions pour se prononcer sur l’Etat de la nation reste indubitablement la fête de l’indépendance. Au Togo, Faure Gnassingbé pratique le mutisme jusqu’au bout. Pour ce 61ème anniversaire de l’indépendance du Togo, il est encore resté muet.

(Le quotidien ajoute), Il est normal de se demander pourquoi Faure Gnassingbé s’est refuser de prononcer un discours. Sûrement qu’il n’a pas de temps à consacrer à ses compatriotes, envers qui il ne sent pas redevable.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici