Les relations diplomatiques entre le Togo et le Bénin se sont détériorées ces derniers temps. L’arrestation de l’ex conseillère du chef de l’Etat togolais et les accusations à peine voilées du président béninois préoccupent plus d’un, au Togo comme au Bénin.

Plusieurs journaux togolais évoquent le sujet depuis quelques jours.

Suivez la revue de presse hebdomadaire en version audio avec Andréa Magnim, puis en version écrite.

La version audio de la revue de presse

C’est d’abord Temps Nouveaux qui appelle les deux pays à « Privilégier la fraternité » … Les derniers développements de l’actualité politique au Bénin marqués par les escalades verbales, laissent supposer une froideur dans les relations de voisinage avec le Togo.

Surtout, dans la récente interview accordée à RFI, le Président Talon n’a pas fait de mystère autour de ses griefs envers Lomé. Une situation (écrit le journal) qui inquiète les populations des deux Etats liés par la géographie, l’histoire et la sociologie.

Interview de Patrice Talon sur RFI et accusations à peine voilées contre le Togo ; L’Eveil de la Nation titre : « Répugnantes insinuations d’un Président impopulaire » … En quête de crédibilité et de légitimité depuis qu’il a décidé de tronquer la démocratie de son pays contre une implacable dictature, doublée de tyrannie où les libertés individuelles et collectives sont constamment foulées au pied, Patrice Guillaume Athanase Talon ne cesse de jeter son dévolu sur le Togo et son Président, qu’il accuse (pointe le bihebdomadaire) d’être responsable de son rejet par l’immense majorité du peuple béninois.

Réélu avec un score stalinien de presque 87 % pour un taux de participation de 20 % selon l’opposition, Patrice Talon a eu le mérite de prouver aux yeux du monde sa haine pour toute personne qui ne raisonnerait pas comme lui, sa phobie de la contradiction.

De son côté Togo Matin s’interroge : « Patrice Talon, un autre Donald Trump à la tête du Bénin ? » … Après avoir fait arrêter la candidate du parti Les Démocrates, Réckya Madougou, sur des accusations qui tiennent à peine débout, Patrice Talon qui est acculé par la communauté internationale cherche des arguments pour justifier son acte et surtout se légitimer, pour sa réélection intervenue à travers la neutralisation de ses adversaires.

(Le quotidien poursuit) En agissant ainsi, le président béninois fait penser à un certain Donald Trump, ancien président des Etats Unis qui tenait des propos parfois décousus, sans aucune considération diplomatique, parfois même à la limite de la comédie et du ridicule.

Peut-être que Patrice Talon s’amuse, il fait de la pagaille, confond sans doute la gestion d’un pays à la gestion et ses exploitations agricoles (ironise Togo Matin).

A la une de Waraa, Les Vainqueurs : « Patrice Talon crée une situation conflictuelle avec les chefs d’états de la sous-région » … Après avoir crié sur tous les toits qu’il ne ferait qu’un seul mandat, Patrice Talon est passé par tous les moyens détournés pour briguer un second mandat à la tête du Bénin.

Pour arriver à ses fins, il a emprisonné ses adversaires politiques qui représentent une réelle menace pour sa réélection. Au rang des prisonniers politiques de Patrice Talon figure Mme Réckya Madougou. Elle a été conseillère du chef de l’Etat togolais.

Le Médium écrit : « Les tribulations du voisin d’à côté » … Voilà une actualité dont le Togo et le Bénin pouvaient se passer. Car à regarder de près, aucun des deux pays n’a besoin de cette publicité qui n’arrange personne.

Puis Forum de la Semaine titre : « Patrice Talon, d’un pagaillisme décrié à l’iconoclasme désuet » … « Le Bénin est un pays et pagaille et la pagaille est devenue le mode de fonctionnement de notre pays » …

En effet, le chef de l’Etat béninois croyait par cette déclaration rompre avec le passé de dysfonctionnements inouïs caractérisés par une corruption avancée et une prostitution politique, drapée dans un ravalement de façade de quelques temps d’alternances plus ou moins réussies.

Mais chasser le naturel, il revient aux galops.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici