La société de sécurité maritime Dryad Global a déclaré que des pirates ont attaqué le bateau de pêche ‘Atlantic Princess’ au large des côtes du Ghana le mercredi 19 mai, et enlevé cinq membres de l’équipage. Les autorités côtières du Togo, du Bénin et du Nigéria sont alertées.

Le navire aurait été arrêté au sud de Tema (non loin du port) par cinq pirates armés brandissant des fusils AK 47. Selon un communiqué de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), l’incident s’est produit aux environs de 19 heures.

Le communiqué du Centre maritime multinational de la CEDEAO précise : « Les pirates, en montant à bord, ont demandé au navire de changer de cap plus au sud-est et sont restés à bord jusqu’à 21 h 45 GMT, l’heure à laquelle ils ont finalement débarqué avec 5 membres d’équipage expatriés kidnappés ».

Les expatriés kidnappés sont un capitaine coréen, trois chinois (l’officier en chef, le second officier en chef, l’ingénieur en chef), et le compagnon de manœuvre, un russe.

« Les pirates ont également fouillé le navire et emporté les effets personnels de l’équipage, notamment un ordinateur portable, des téléphones, de l’argent et d’autres objets de valeur », poursuit le communiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici