La future monnaie ouest africaine réunit plus de 200 personnalités d’Afrique et du monde, dans la capitale togolaise. Les états généraux de l’Eco s’ouvrent ce mercredi 26 mai 21, autour du thème : « Du CFA à l’ECO : quelle monnaie pour quel développement en Afrique de l’ouest ».

Pendant trois (3) jours, Lomé sera un cadre de réflexion sur la transition vers la future monnaie commune. Les participants à ce colloque international (environ 200 dirigeants du monde économique et politique) vont discuter de plusieurs thématiques comme l’économie politique de l’ECO, le Policy mix de la zone Eco et les perspectives de développement de la CEDEAO, de même que les réels enjeux monétaires dans l’espace régional.

Plusieurs personnalités annoncées

La rencontre du Togo verra la participation de l’ancien Premier ministre béninois Lionel Zinsou, l’économiste Carlos Lopes, l’économiste Michel Nadim Kalife, le directeur général d’Ecobank Côte d’Ivoire et directeur régional exécutif pour la zone Uemoa Paul-Harry Aithnard et le directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), Edoh Kossi Amenounve.

Pour rappel, la tenue de ces assises est une initiative de l’économiste togolais, Kako Nubukpo qui depuis quelques années, affiche une position anti-CFA.

Il est prévu au terme de la rencontre, l’élaboration d’une feuille de route à soumettre aux chefs d’État de la CEDEAO pour la mise en place de la nouvelle monnaie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici