Essodom Kpatcha, 51 ans Un Togolais résidant au Canada a commis l’indescriptible. Il s’est donné la mort après avoir tué ses deux enfants, des filles Liel Kpatcha (5ans) et Orli Kpatcha (3 ans). Les trois corps sans vie ont été retrouvés mercredi 22 septembre 2021, en milieu d’après-midi à l’intérieur d’une résidence.

Les autorités policières de Gatineau ville canadienne située dans la province du Québec, où le drame s’est produit ont confirmé jeudi après-midi que le Togolais a tué ses deux fillettes avant de s’enlever la vie. L’autopsie pratiquée sur les corps des trois victimes a permis aux enquêteurs de conclure à un double meurtre, suivi d’un suicide.

Les corps des deux jeunes victimes Liel et sa sœur Orli ne présentait pas de marques de violence ; ont précisé les autorités de la ville.

On ignore la manière dont le père a procédé pour leur enlever la vie.

« C’était des gens ordinaires, exemplaires, une très belle famille. Ce n’est pas normal », s’est exclamée une ancienne voisine, les larmes aux yeux, lorsque le représentant du Journal de Montréal lui a annoncé l’épouvantable nouvelle.

Les trois décès ont d’abord été considérés suspects, mais l’hypothèse du drame familial est rapidement devenue une évidence.

La résidence où le drame a eu lieu

Au départ, les policiers avaient été dépêchés sur les lieux pour effectuer une « vérification de bien-être ». C’est à ce moment-là qu’ils ont fait la macabre découverte des trois corps inanimés. Les décès ont été constatés sur les lieux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici